Un Cube pour la Paix à Paris

15 mars 2018

Mercredi 21 mars, la Maison des étudiants suédois et l'Ambassade de Suède en France proposent une conférence sur les droits de l’homme à l’occasion de l’inauguration du Projet Cube « Chacun peut faire la différence ». Depuis plusieurs années, le Projet Cube se destine à sensibiliser les jeunes aux droits fondamentaux et à la lutte contre la xénophobie et le racisme. Le journaliste suédois Martin Schibbye qui a été emprisonné en Ethiopie pendant 14 mois (2011 - 2012) participera à cette rencontre.

En 2014 l’Académie Raoul Wallenberg a initié le Projet Cube Chacun peut faire la différence pour sensibiliser les jeunes aux droits de l’homme. Le Projet se compose de 30 containers en acier, un pour chaque droit figurant dans la déclaration universelle des droits de l’homme. Ces containeurs ont été envoyés dans différentes écoles en Suède. Les élèves de chaque école ont créé le contenu de leur cube en racontant « leur » droit à l’aide de narrations, d’images, de musique et de danse.  Les Cubes ont été envoyés dans des écoles de différents pays, et ces cubes font tous référence à l’article 30 selon lequel nul ne peut porter atteinte à nos droits fondamentaux.

Le 25 mars 2017 le « Cube français » a été installé au Lycée d’Arsonval de Saint Maur des Fossés dans le Val de Marne. Les lycéens et le lycée Hersby de Lidingö dans la banlieue de Stockholm ont réalisé ensemble le contenu du Cube. L’Ambassadrice Veronika Wand-Danielsson était présente et le sera également cette fois-ci.

- Les droits de l'homme ont toujours guidé et caractérisé la politique étrangère suédoise. Je suis très heureuse de participer à cette Université de la Paix de la Cité Universitaire, dont le thème cette année porte sur les technologies numériques et leur influence sur la coopération et les conflits internationaux, souligne l’Ambassadrice.
- J
e me réjouis surtout que la Suède puisse contribuer avec son propre projet. Raoul Wallenberg était un grand héros suédois qui, grâce à ses actes courageux, incarne les droits de l'homme en Suède " poursuit-elle.

Le Cube sera inauguré le mercredi 21 mars à la Cité universitaire par l’Ambassadrice de Suède. Les élèves des lycées d’Arsonval et de Hersby présenteront leur interprétation des droits fondamentaux. A l’issue de l’inauguration, aura lieu une conférence au cours de laquelle le journaliste suédois Martin Schibbye et Sarah Scheller de l’Académie Raoul Wallenberg feront part de leurs expériences et travaux sur la signification des droits de l’homme de notre époque. Cet après-midi promet d’être passionnant – ne le manquez pas pour rien au monde !

 21.03.2018 / 15H00
Maison des étudiants suédois – Cité internationale universitaire de Paris
7F boulevard Jourdan / Paris 14ème

PROGRAMME :
Les visiteurs sont invités à apporter un crayon qui sera déposé dans un cube en plexiglas devant la Maison des étudiants suédois. Les crayons seront envoyés à une école dans un pays en développement où les fournitures scolaires manquent.

15H00 – 15H30 : Inauguration du Cube par l’Ambassadrice Veronika Wand-Danielsson.
Les élèves des lycées d’Arsonval et de Hersby liront des poèmes sur les valeurs fondamentales qu’ils ont écrits pendant l’année et interprèteront des chansons sur la paix.

16H00 – 17H30 : Rencontres et discussions : «IS PEACE A CLICK AWAY?»
Jurgen Hecker / Modérateur
Sylvie Coudray / Cheffe de la Section pour la liberté d’expression, UNESCO
Martin Schibbye / Journaliste suédois emprisonné pendant 14 mois en Ethiopie 2011 – 2012
Sarah Scheller / Responsable de projet à l’Académie Raoul Wallenberg

19H00: Témoignage de Martin Schibbye

20H00 : Sarah Scheller s’exprime sur ”The Raoul Wallenberg Algorithm / #Warmupourglobe”, un outil qui mesure le climat de dialogue en ligne en analysant les tweets des dirigeants politiques et culturels du monde entier.

Dernière mise à jour 16 mars 2018, 13.03
Merci à nos partenaires !
Merci à nos partenaires !