Menu

She Entrepreneurs 2020 - Formation pratique au leadership

Ce mois, le programme "She Entrepreneurs" a commencé. Le programme de leadership de l'Institut suédois s'adresse aux femmes entrepreneurs du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord (MENA) qui créent des entreprises prospères et durables qui font la différence dans leurs sociétés.

À cette occasion, nous vous proposons un entretien avec Mona Alami, l’une des participantes marocaines, qui est acceptée pour ce programme. Elle est gerante de l’entreprise Ecofertil à Casablanca, au Maroc.

Le programme fournit des idées et des outils pour que les participantes puissent développer leurs entreprises et se développer à la fois en tant qu’entrepreneurs et leaders. Cette année, la mise en place du programme sera un peu modifiée en raison de Covid-19: la premiere phase se realisera a distance, pour la deuxieme, en novembre,  nous espérons que la réunion pourra avoir lieu a Stockholm comme prévu.

Comment est-ce que vous avez entendu parler de She Entrepreneurs?
J'ai entendu parlé du programme sur Facebook l'année dernière mais il était déjà trop tard pour postuler. Cette année, mon associée m'en a parlé 2 jours avant la deadline et je me suis donc précipitée à remplir le formulaire à temps.

Pourquoi avez-vous choisi d’y postuler? Quelles sont vos attentes?
Je connais quelques entrepreneures marocaines qui ont fait parti du programme et qui me disent qu'à ce jour que c'est l'un des meilleurs programmes d'accompagnement.

Ayant une entreprise dans le domaine du compostage, j'aimerai aussi m'inspirer de l'expérience Suédoise pour trouver de nouvelles idées et la développer. L'approche genre pour la promotion du leadership féminin est aussi un point fort qui m'a encouragé à postuler.

Qu’est-ce qui vous a inspiré à créer votre entreprise Ecofertil au Maroc?
Ecofertil est une entreprise familiale créé dans les années 90s. Mon père ayant vécu 20 ans en Suède et fait son cursus académique à l'université d' Uppsala était bien sensibilisé à la protection de l'environnement. Une fois au Maroc, il avait eu l'idée de lancer avec ma mère la première entreprise de compostage au Maroc. Ayant grandi dans cet environnement, j'en ai été impactée et l'idée de faire perpétuer l'entreprise m'a accompagné jusqu'au jour où le contexte s'y prêtait au mieux.

Grâce aux capacités que j'ai acquise durant mon MBA en Entrepreunariat à Babson Collège et à mes 8 ans d'expérience en tant que responsable communication et Développement Durable pour la région du Maghreb dans une multinationale dans le secteur des FMCGs, je me suis sentie prête à reprendre la gérance unique d'Ecofertil en y apportant une nouvelle vision et une stratégie innovante.

Qu’est-ce que vous savez sur la Suède? Est-ce qu’il y a quelle que chose en particulier que vous êtes curieuse de découvrir?
Je connais assez bien la Suède car j'ai un demi-frère Suédois qui vit à Stockholm. Mais au-delà de la culture, je suis surtout attirée par l'expertise et l'expérience suédoise dans le domaine de la valorisation de résidus organiques et par les différentes opportunités potentielles de valorisation et de partenariats publique-privé à mettre en place pour réduire l'impact environnemental, économique et social du non-traitement de ces déchets.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce programme et s’il vous intéresse, vous pouvez lire plus ici : https://si.se/en/apply/leadership-programmes/she-entrepreneurs/

Dernière mise à jour 29 mai 2020, 15.06