Menu

Covid-19 : la riposte de la Suède face à la pandémie

08 juil. 2020

L'épidémie de COVID-19 provoque une crise mondiale sans précédent. Elle nous rappelle que nous ne pouvons pas relever seuls les défis mondiaux et offre une occasion de collaboration et de solidarité internationale. La Suède est déterminée à lutter contre la pandémie tant sur son territoire qu’à l'étranger.

LES PRIORITÉS SUEDOISES

COOPÉRER MONDIALEMENT POUR RÉPONDRE AUX DÉFIS MONDIAUX Alors que les pays ont à gérer leur situation nationale, ils doivent également s'engager dans une riposte mondiale. Nous devons défendre les principes et les institutions internationales au moment même où nous en avons le plus besoin.

COORDONNER LES EFFORTS A L’ECHELLE MONDIALE
Nos efforts doivent être complémentaires et coordonnés. La Suède soutient une solide coordination des Nations Unies et contribue au Plan de réponse humanitaire global. Les institutions financières internationales, y compris les banques multilatérales de développement, jouent également un rôle important.

SECURISER L’ACCES UNIVERSEL AUX SOLUTIONS
Les vaccins et les traitements antiviraux doivent être accessibles de façon équitable en tant que biens publics mondiaux, indépendamment du pouvoir d'achat ou tout autre statut.

COMBLER LES INSUFFISANCES DE FINANCEMENT
Nous devons mobiliser des ressources supplémentaires afin de ne pas épuiser les fonds destinés au développement régulier et à l'aide humanitaire.

NE LAISSER PERSONNE DERRIERE
Les groupes et les individus qui sont déjà victimes de discrimination et marginalisés sont les plus à risque. Il est impératif d'intégrer une perspective de droits humains et de genre dans la réponse, à court et à long terme.

ASSURER UNE COUVERTURE UNIVERSELLE SANITAIRE
À moyen et long terme, nous préconiserons une couverture sanitaire universelle à travers le monde. Des systèmes de santé équitables et accessibles constituent la base des réponses futures aux défis mondiaux de la santé.

RESPECTER LES PRINCIPES ET LE DROIT INTERNATIONAL
Toutes les réponses doivent être conformes au droit international et dans le respect des droits de l'homme, de la démocratie, de l'égalité des sexes, de l'inclusion et de l'état de droit. Ces principes et ces normes doivent être respectés et protégés alors que nous luttons contre le virus.

PROMOUVOIR LA TRANSPARENCE ET LE DROIT A L’INFORMATION
Nous plaidons pour une réponse ouverte, transparente, responsable et fondée sur des preuves. Nous lutterons contre la désinformation et les faux récits.

RESTER CONCENTRÉS SUR LA PRÉVENTION DES CONFLITS ET LA CONSOLIDATION DE LA PAIX
Nous appuyons l’appel du Secrétaire général des Nations Unies à un cessez-le-feu mondial et restons fermement engagés dans le processus de paix, y compris au sein de la Commission de consolidation de la paix. Nous continuerons de trouver des moyens nouveaux et innovants pour mener les pourparlers de paix et les médiations, tout en garantissant la participation des femmes et des organisations de la société civile.

RECONSTRUIRE MAIS EN MIEUX
Ensemble, nous pouvons jeter les bases d'un monde plus durable et équitable avec une meilleure préparation au niveau mondial face aux futures crises. Nous devons continuer à travailler en vue de l’Agenda 2030 du développement durable et l'Accord de Paris.

LE SOUTIEN INTERNATIONAL DE LA SUEDE
La principale stratégie de la Suède est de fournir un soutien à la fois fondamental et flexible, permettant à des acteurs tels que l'OMS, les fonds et programmes des Nations Unies, le système humanitaire et les banques multilatérales de développement de prendre des mesures rapides si le besoin s’en fait sentir. Le soutien de la Suède contribue à créer des systèmes de santé résilients dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires et à atténuer les effets socio-économiques de la pandémie.

PRINCIPES DIRECTEURS
La réponse de la Suède repose sur les droits de l’homme, la démocratie, l’état de droit, l’égalité des sexes, la transparence et sur des mesures prises fondées sur des preuves.

La coopération suédoise au développement international contribue directement et indirectement à réduire la propagation du COVID-19 et à en atténuer les impacts, notamment sur les groupes les plus vulnérables. La Suède consacre 1% de son PIB, soit environ 5,28 milliards de dollars, à l'Aide publique au développement (APD). Le soutien de base de la Suède aux partenaires multilatéraux est proche de 1,9 milliard de dollars. Par son Agence de coopération internationale au développement (Sida), la Suède, apporte son soutien à divers secteurs et acteurs dans 36 pays.

La Suède a plaidé pour une réponse rapide de l'UE et soutient les efforts conjoints du paquet Team Europe. La coopération au sein de l'UE et du système multilatéral est essentielle pour assurer une réponse mondiale rapide, substantielle et coordonnée pour lutter contre les impacts de la pandémie duCOVID-19.

LA REPONSE SANITAIRE
La Suède reconnaît l'OMS comme le chef de file de la riposte sanitaire au niveau mondial, et fournit un soutien financier et politique à l'organisation. Gavi, l’Alliance mondiale du Vaccin, et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme sont également des partenaires clés de la Suède. L'UNICEF, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et l'ONUSIDA sont essentiels à la réponse sanitaire. Un puissant soutien aux programmes bilatéraux du secteur de la santé et des SDSR (Santé et droits sexuels et reproductifs) est fourni à plus de 15 pays à faible revenu. Sida finance également la recherche en santé, notamment via l'Institut international des vaccins (IVI). L’IVI est également impliqué dans l'accélération des vaccins contre le COVID-19.

LA RÉPONSE HUMANITAIRE
La Suède est le quatrième donateur du système humanitaire. Elle fournit un large soutien à OCHA, CERF, UNHCR, UNICEF, UNRWA et le PAM (Programme alimentaire mondial), et par le biais des fonds communs nationaux. Sida gère également un mécanisme de réponse rapide.

LA RÉPONSE SOCIO-ÉCONOMIQUE
La Suède répond aux conséquences socio-économiques à court et à long terme dans sa coopération au développement, par exemple en renforçant les droits de l'homme et la démocratie, l'égalité des sexes, les possibilités de travail décent, la protection sociale, l'éducation et le libre-échange au niveau international. La Suède a accueilli la conférence de reconstitution de l'Association internationale de développement (IDA) à Stockholm en décembre 2019, qui constitue maintenant le socle d’une réponse substantielle. Alors que des millions de personnes dans le monde perdent leur travail et que les économies sont en difficulté, la Suède, en étroite collaboration avec les institutions financières internationales, s’emploie à voir comment il est possible de minimiser les impacts. Une reprise verte et l'agenda climatique restent au cœur de l'engagement de la Suède. En complément de l'octroi d'aides, l'instrument de garantie suédois et l’institution de financement du développement, Swedfund, contribuent à combler les déficits de financement immédiats du secteur privé local

SOUTIEN SPÉCIFIQUE COVID-19
Hormis le soutien de base, la Suède a débloqué près de 22 millions de dollars dédiés spécifiquement au COVID-19, y compris pour les Nations Unies par le biais de son Plan de réponse humanitaire mondial (4 millions de dollars à l'UNICEF et 3 millions de dollars au HCR) et au CICR (3 millions de dollars). La Suède a également fourni une contribution supplémentaire de 4 millions de dollars au Fonds de réserve de l'OMS pour les situations d'urgence. Sida a alloué près de 2 millions de dollars à diverses OSC nationales et internationales. La Suède a également annoncé une contribution de 5 millions de dollars au Fonds d'affectation spéciale multipartenaires des Nations Unies. De plus l'exigence selon laquelle les OSC doivent partiellement autofinancer les activités de programme a été temporairement suspendue.

 

Pour lire plus sur la Suède face au coronavirus, cliquez ICI

Pour lire plus sur l'interdiction temporaire de se rendre en Suède ICI

Cliquez ICI pour lire l'article sur la Suède et le Covid-19 sur le site "La Suède en kit"

 

 

 

Dernière mise à jour 07 mai 2020, 19.20