Menu

Le 9 septembre les élections générales avait lieu en Suède

23 août 2018

Ce dimanche 9 septembre, la Suède a voté. La Suède est une monarchie constitutionnelle dont le chef de l’Etat est le roi Carl XVI Gustaf. Selon la constitution, il n’a pas de pouvoir formel et ses fonctions sont de caractère protocolaire et honorifique. La Suède est donc une démocratie parlementaire.

Le 9 septembre, plus de 84 % des électeurs ont choisi leurs représentants au Parlement, dans les conseils départementaux et dans les communes. Le Parlement (Riksdag) compte 349 membres élus pour quatre ans. A l’issue des élections, un nouveau président du Parlement sera élu. Celui-ci propose un nouveau Premier ministre, qui sera élu par les parlementaires et sera chargé de constituer le gouvernement.

Pour pouvoir votre, il faut avoir 18 ans au plus tard le jour des élections. Pour les élections législatives, il faut avoir la nationalité suédoise et être enregistré sur les listes d’état civil. Pour les élections municipales et aux conseils départementaux, il faut avoir la nationalité suédoise ou être ressortissant d'un autre pays de l'UE, de l'Islande ou de la Norvège et être enregistré sur les listes suédoises d'état civil, ou encore être ressortissant d'un autre pays et être enregistré sur les listes d'état civil pendant au moins trois années consécutives.

Les résultats préliminaires ont été publiés sur le site de l’Autorité électorale suédoise hier à 20h00.

En cas de maintien du gouvernement actuel, la première date possible d’une déclaration politique gouvernementale est le 25 septembre.

En cas de changement de gouvernement, la première date possible d’une déclaration politique est le 28 septembre.

Cliquez sur le lien ICI pour plus d’informations sur les élections en Suède (en anglais).

Plus d'informations sur les résultats suivront au cours de la semaine.